( 16 janvier, 2009 )

comme ça j’aime bien

dans mes force que j’ai de plus cher
dans mes souvenir tu rigole et tu fait tourné la terre

Ce qui me désole et que je désespère que ton image s’envole et y’a rien a faire
Tu est ce pourquoi j’ai vécu jusqu’a maintenant  mais voila  que tu n’est plus plus rien n’est important
si seulement j »‘avais su que tu me manqurai autant
je tant aurai voulu de
t’aimé tan apprend moi a croire kon oubli d’avoir mal apprend moi a croire que t’es devenu mon étoile

Mon ange ma lumiere , mon intime cratere
mon ange ma lumiere, qui chaque jour m’eclair
telle ai ma priere

( 8 janvier, 2009 )

Plus Rien à Perdre

A qui tu penses, à qui tu parles
Quand ton existence n’a plus d’importance
Et que tu te caches derrière un sourire
Que tu détestes qui se répète
A qui tu donnes ? Qui te pardonnes ?
Quand tu n’as personne en qui t’as confiance ?
Et que tu n’as plus rien pour te retenir
Dans ce monde que tu détestes

Entre la vie ou la mort tu ne sais plus ce qu’il y a de mieux
Entre le jour ou la nuit tu sais plus ce qui te rend heureux

Encore juste une autre nuit que pleurs que tu pleurs
Encore une autre nuit que tu comptes les heures
Tu ne sais plus quoi faire tu ne sais plus quoi penser
Et tu sens que tu n’as plus rien à perdre

Encore juste une autre nuit que t’as peur que t’as peur
Encore une autre nuit que tu chasses la douleur
Tu ne sais plus quoi faire tu ne sais plus quoi penser
Et tu sens que tu n’as plus rien à perdre

T’as plus rien a perdre, les portes se ferment
Et tu te renfermes plus loin dans ta peine
Et tu te forces à garder ton sourire
Que tu détestes, qui se répète
T’as plus rien à dire tu préfères écrire
Et tu te sens vide t’as le mal de vivre
Car tu n’as plus rien pour te retenir
Dans ce monde que tu détestes

Entre la vie ou la mort tu ne sais plus ce qu’il y a de mieux
Entre le jour et la nuit tu sais plus ce qui te rends heureux

Encore juste une autre nuit que tu pleurs que tu pleurs
Encore une autre nuit que tu comptes les heures
Tu ne sais plus quoi faire tu ne sais plus quoi penser
Et tu sens que tu n’as plus rien à perdre

Encore juste une autre nuit que t’as peur que t’as peur
Encore une autre nuit que tu chasses la douleur
Tu ne sais plus quoi faire tu ne sais plus quoi penser
Et tu sens que tu n’as plus rien à perdre

T’as besoin d’aide, t’as besoin de quelqu’un à qui parler
Il faut que t’en parles et tu verras que tout ira mieux

Encore juste une autre nuit que tu pleures que tu pleures
Encore une autre nuit que tu comptes les heures
Tu ne sais plus quoi faire tu ne sais plus quoi penser
Et tu sens que tu n’as plus rien à perdre

Encore juste une autre nuit que t’as peur que t’as peur
Encore une autre nuit que tu chasses la douleur
Tu ne sais plus quoi faire tu ne sais plus quoi penser
Et tu sens que tu n’as plus rien à perdre

( 8 janvier, 2009 )

Mon P’tit Gars

J’ai pas vraiment le temps de jouer à la poupée
Alors mon enfant ne m’en veux pas
Je rattraperai ce temps-la je te promet
Mais en attendant ouvre le tiroir du bas
Tu y trouvera au fond bien caché
Quelques-uns de mes vieux soldats
Mais attention tu n’as pas le droit de les casser!
Ces soldats veillent sur toi

Et je te vois
Comme un grand guerrier qui ne tire pas
De peur de blesser
Et je te vois
Comme un grand guerrier qui rit aux éclats
Devant toute une armée

J’ai pas vraiment le temps de corriger tes cahiers
Mais mon enfant ne t’en fait pas
Si ce n’est pas parfait je serai la pour gommer
Mais en attendant lis cette histoire-la
Tu découvrira la vie du Petit Poucet
Qui a peur de ce perdre dans ces bras
Mais pour toi pas la peine de semer
Je l’ai déjà fait,c’est comme ça

Et je te vois
Comme un grand guerrier qui ne tire pas
De peur de blesser
Et je te vois
Comme un grand guerrier qui rit aux éclats
Devant toute une armée

Pour demain je souhaiterai qu’une chose
Que tu laisse tomber les soldats
Finalement pas grand chose
Que tu restes un bon petit gars!

Et je te vois
Comme un grand guerrier qui ne tire pas
De peur de blesser
Et je te vois
Comme un grand guerrier qui rit aux éclats
Devant toute une armée
Et je te vois
Comme un grand guerrier qui ne tire pas
De peur de blesser
Et je te vois
Comme un grand guerrier qui rit aux éclats
Devant toute une armée
Et je te vois!

( 8 janvier, 2009 )

questions

Pour tous ceux qui on des question à poser, des choses à exprimer

laissé des commentaires

( 8 janvier, 2009 )

Heureux malheur

J’ai cru que je n’y arriverai pas, à surmonter toutes ces douleurs

J’ai cru que je ne serais plus jamais moi, je comprenais plus mon coeur

Mais c’est dur, de croire que tu l’avais vraiment trouvé

C’est si dur, d’avoir tout qui d’un coup disparaît

Merci à tous, à toi mais à toi aussi, tant fais pas

C’est bien pour ça, que je me suis remis, que je suis là

Dans la vie parfois on oublie, c’est comme si on s’était endormi

Mais tant fait pas je sais maintenant, je sais qu’il faut juste du temps

Dans la vie on est malheureux, mais c’est juste pour être mieux

Pour savourer les bons moments, et garder son âme d’enfant

C’est pour ça que j’ai dit à mon coeur

Que tout n’est qu’un heureux malheur…

( 8 janvier, 2009 )

Le bonheur

N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites.Décide de vouloir ce qui arrive et tu seras heureux. »

( 8 janvier, 2009 )

Il faut toujours garder confiance en soi.

Bien sûr, ce n’est pas si facile mais, si l’on relève la tête et que l’on regarde loin devant, il y’a toujours une petite lumière qui éclaire le chemin, qui nous mène vers l’avant, et qui guide nos pas vers un avenir meilleur où le bonheur resplendira.

( 8 janvier, 2009 )

Courage

Il n’a pas que du rose dans la vie, parfois, il y’a aussi du noir et du gris.

Mais il ne faut jamais perdre espoir pour retrouver les couleurs du bonheur car le grand artiste qui peint notre destin dispose d’une palette riche en tons doux et chaleureux qui ne demandent qu’à venir décorer notre avenir !

Dèrrière les nuages qui parfois assombrissent le chemin, le soleil finit par briller, aujourd’hui ou demain.

( 8 janvier, 2009 )

Photo de moi

Une photo de moi 

( 8 janvier, 2009 )

Petite phrase qui veut tous dire

La vie c’est comme un trampoline, il faut savoir tomber pour pouvoir rebondir le plus haut possible!!!!!

 Julien Brunon

12
Page Suivante »
|